mardi 13 juin 2023 – Le Togo franchit un nouveau tournant dans son assainissement urbain avec le coup d’envoi du Projet de Gestion des Déchets et Décentralisation (GEDEC) à Lomé, la capitale togolaise. Cet événement marquant s’est déroulé en présence de Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

Le GEDEC est une initiative lancée dans le cadre du Programme de Renforcement des Services Publics Locaux-Assainissement et déchets (PRSPL) et a pu voir le jour grâce à une dotation financière de l’Union Européenne (UE) de 4,7 millions d’euros, soit plus de 3 milliards de francs CFA.

Ce projet, qui sera déployé sur une période de trois ans, a été confié à Expertise France. Son objectif est d’appuyer les collectivités territoriales dans la mise en place d’une gestion durable des déchets, une étape cruciale pour l’amélioration de la salubrité urbaine.

Expertise France prévoit de mettre en place une filière de gestion durable des ordures ménagères en étroite collaboration avec les acteurs communaux. Hugo van Tilborg, chef de coopération de la Délégation de l’UE au Togo, souligne l’importance de « mettre en place une filière de gestion durable des ordures ménagères et des boues de vidange réaliste et adaptée au contexte de chaque chef-lieu ciblé par le projet. » Il insiste sur la nécessité de créer des structures efficaces, des processus de collecte et de traitement des déchets, ainsi que des solutions durables pour leur élimination ou leur valorisation.

De son côté, Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, souligne le défi que représente la gestion des déchets pour toutes les communes du pays, y compris le District Autonome du Grand Lomé, qui expérimente depuis 5 ans une gestion des déchets par enfouissement.

Selon le ministre d’Etat, ce nouveau projet revêt une importance particulière en raison des répercussions directes des activités de gestion des déchets sur la qualité de l’eau, de l’environnement, des aliments et de la santé humaine. Son lancement « ouvre une nouvelle page dans la gestion des déchets au Togo, symbolisant l’engagement du gouvernement togolais et de l’Union Européenne dans la création d’un environnement plus sain et durable pour les citoyens togolais ».

Il convient de noter que le projet GEDEC vient compléter d’autres initiatives, telles que le projet Eau et Assainissement (PEAT 1 et 2) lancé en 2015 pour améliorer la gestion des ordures ménagères et des boues de vidange au Togo. Ces efforts démontrent la volonté du gouvernement de faire de la gestion durable des déchets une priorité nationale, dans le but d’améliorer le bien-être de ses citoyens et de préserver l’environnement.

Avec le lancement du Projet de Gestion des Déchets et Décentralisation, le Togo se rapproche davantage de son objectif d’assurer un assainissement urbain efficace et durable, offrant ainsi à sa population un environnement plus sain et une meilleure qualité de vie.