Le secteur de l’aquaculture au Togo est en plein essor grâce aux investissements consentis par le gouvernement. De 2020 à 2022, la production de poissons a augmenté de 57%, passant de 730 tonnes à 1 151 tonnes. Cette amélioration est le résultat de nombreuses actions menées dans le cadre du projet de développement de l’aquaculture.

L’acquisition de plusieurs barques en fibre de verre motorisées, l’installation de cages flottantes sur certains cours d’eau, l’achat de 2,4 millions d’alevins pour les aquaculteurs du Lac Nangbéto et de la région septentrionale, ainsi que l’achat de provendes et le soutien technique ont permis cette progression.

Le ministre en charge du secteur, Edem Kokou Tengue, souligne que l’objectif principal est de faire de la lutte contre l’insécurité alimentaire une priorité.

Il est à noter que la pêche artisanale au Togo connaît également une embellie, avec une augmentation de 50% en 2022, soit 6,6 millions de kg capturés.

Ces réalisations montrent l’engagement du gouvernement togolais à stimuler les secteurs de l’aquaculture et de la pêche artisanale afin de soutenir la croissance économique du pays et de garantir la sécurité alimentaire de sa population.

En conclusion, le secteur de l’aquaculture au Togo a connu une forte progression ces dernières années, grâce aux investissements et aux initiatives du gouvernement. Cette hausse de production de poissons a permis de renforcer la sécurité alimentaire du pays et de stimuler la croissance économique. De plus, la pêche artisanale connaît également une embellie, ce qui est un autre signe positif pour l’industrie aquacole du Togo. Cependant, il est important de continuer à soutenir ces secteurs afin de garantir leur développement à long terme.