27.1 C
Lomé
jeudi, mai 30, 2024

Le gouvernement répond devant le Parlement sur la gestion du fonds Covid-19

Du même auteur

Le mardi 21 février 2023, l’Assemblée nationale a tenu une session extraordinaire consacrée à la gestion du Fonds de riposte et de solidarité (FRSC) du Covid-19 pour l’exercice 2020. Face aux députés qui ont suspendu leurs vacances parlementaires, une importante délégation gouvernementale a été conduite par le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi. L’objectif était d’éclairer la Représentation nationale sur les différents points de la gestion du Fonds révélés il y a quelques semaines par le rapport de la Cour des comptes.

Lors de cette session, le ministre d’Etat a souligné que les dépenses faites dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 sont régulières, conformes et sincères, et que les insuffisances relevées n’entachent en rien les procédures requises en la matière. Les mesures économiques, sociales et financières ont permis de soulager les populations en difficulté. Les différents ministres se sont également exprimés pour donner des informations et explications relevant de leur département à la Représentation nationale.

La cheffe du Parlement, Yawa Tsegan, a reconnu que c’était une période où il fallait faire preuve de stratégie et de célérité, et même si on peut relever quelques insuffisances dans le rapport d’audit, l’essentiel est d’avoir sauvé des vies humaines. Elle a également souligné l’importance de mettre en place rapidement les réformes nécessaires pour améliorer la gestion du Fonds.

Le Fonds de riposte et de solidarité (FRSC) du Covid-19 est un fonds de 400 milliards FCFA, mobilisable sur plusieurs années et entièrement intégré à la comptabilité publique. La gestion de ce fonds a été auditée par la Cour des comptes, qui a révélé certaines insuffisances dans sa gestion pour l’exercice 2020. Le gouvernement a exprimé son satisfécit et s’est engagé à mettre rapidement en œuvre des réformes pour améliorer la gestion du fonds.

Malgré les quelques insuffisances relevées, il est important de souligner que le Fonds de riposte et de solidarité (FRSC) a permis de soulager les populations en difficulté pendant la pandémie de Covid-19. Cette session extraordinaire de l’Assemblée nationale permet de mettre en lumière les différents points de la gestion de ce Fonds et de travailler à améliorer sa gestion pour les années à venir.

- Publicité -spot_img

De la même catégorie

Dernier article

Translate »