Le Togo poursuit son engagement à améliorer la qualité de son système éducatif en recrutant 3 500 nouveaux fonctionnaires enseignants pour l’année 2023. Le ministre en charge du secteur, Komla Dodzi Kokoroko, a annoncé cette décision lors d’une rencontre avec la communauté éducative de la préfecture d’Anié.

Ce recrutement ciblera plusieurs filières, mais les enseignants volontaires seront les plus concernés. Le gouvernement accorde une attention particulière à la situation de ces enseignants et considère ce recrutement comme une opportunité pour eux de faire progresser leur carrière.

En 2022, le gouvernement a déjà tenu sa promesse de recruter 3 000 enseignants, qui ont été mis à disposition du ministère des enseignements. Cette initiative montre la volonté du gouvernement de renforcer la qualité de l’enseignement et de donner aux étudiants les moyens de réussir.

En conclusion, ce recrutement supplémentaire de 3 500 enseignants est une excellente nouvelle pour le système éducatif togolais, qui bénéficiera de plus de personnel qualifié pour aider les étudiants à atteindre leur plein potentiel.