Technique de la distinction, l’homogénéité et la stabilité (DHS) : Les Etats membres de l’OAPI en formation à Lomé

0
26
Table d'honneur

Un séminaire de formation des experts des Etats membres de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) sur l’examen technique des nouvelles variétés végétales se tient du 18 au 22 janvier 2021, à Lomé.
Ce séminaire prévu duré 5 jours s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement et Promotion du système de Protection des Obtentions Végétales (PPOV) » .


L’objectif de cette rencontre est de renforcer leurs capacités sur l’examen technique de la Distinction, l’Homogénéité et la Stabilité (DHS) des nouvelle variétés végétales en vue de s’assurer d’une meilleure protection en terme de droit de propriété intellectuelle et avoir une compétitivité plus efficace.


A l’ouverture des travaux, le représentant du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, administrateur de l’OAPI, M. Claude Talime Abé, secrétaire général par intérim dudit ministère, a souligné qu’une politique dynamique de la production des variétés végétales, permettra de stimuler les investissements locaux et étrangers dans le secteur agricole et de mettre à la disposition des agriculteurs africains un large éventail de variétés.


« La formation permettra à nos Etats membres de faire face aux calamités climatiques qui peuvent résister aux effets de changement climatique, et qui peuvent donner des rendements un peu plus grand pour favoriser une production plus importante. Cela suppose qu’il faille revoir les techniques de productions agricoles. Entre autres, celles qui consistent à créer de nouvelles variétés. Ces variétés doivent être distinctes, homogènes et stables pour qu’au niveau de la production nous ayons des rendements qui conviennent. C’est l’objectif que visent les travaux qui s’effectuent à Lomé à compter de ce lundi » a indiqué Mr Boussafou Guy Francis, Directeur des Brevets et autres crêation technique à l’OAPI.


Différents Etats membres de l’OAPI qui prennent part à cette formation ont inclus dans leur politique de développement agricole la propriété intellectuelle afin de créer de la valeur. Le Togo qui accueille cette remise à niveau démontre aussi son attachement au développement de sa production agricole et plus particulièrement à l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle.
Pour information, le PPOV a été lancé officiellement à Lomé le 23 décembre 2019. Ce projet entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique 2018-2022 de l’OAPI. Il contribue à concrétiser deux axes majeurs de ce plan notamment la promotion de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle pour le développement des Etats membres et le renforcement des capacités des ressources humaines en matière de propriété intellectuelle. Ce projet va permettre de renforcer et de promouvoir le système de protection des obtentions végétales dans les Etats membres de l’OAPI et en particulier au Togo. L’enjeu est de stimuler la productivité agricole, d’assurer la sécurité alimentaire et de promouvoir le développement durable.