30.1 C
Lomé
lundi, juin 24, 2024

Création d’un comité de surveillance et de censure des spectacles au Togo

Du même auteur

Dans le cadre des efforts continus visant à promouvoir les bonnes mœurs au Togo, le ministère de la Culture a récemment annoncé la création d’un comité de surveillance et de censure des spectacles, des œuvres musicales, cinématographiques et audiovisuelles. Cette décision, qui vise à renforcer le contrôle et la régulation de la diffusion des contenus culturels, a été officialisée jeudi dernier, le 22 juin.

Composé de neuf membres soigneusement sélectionnés, ce nouveau comité sera placé sous la tutelle directe du ministre de la Culture. Son mandat principal consistera à examiner et à se prononcer sur la conformité des spectacles et des œuvres diffusés aux normes de bonnes mœurs et à l’ordre public. Cela s’applique non seulement aux performances en direct par des orchestres, mais aussi à la reproduction phonographique et à toute autre forme d’enregistrement, de conservation ou de reproduction de programmes audiovisuels sous forme numérique dans des lieux ouverts au public.

En plus de son rôle de surveillance, le comité aura également le pouvoir d’émettre des avis motivés sur l’opportunité de censurer un spectacle ou d’autoriser la diffusion d’une œuvre musicale ou audiovisuelle. Cette responsabilité lui permettra d’exercer un jugement éclairé et de veiller à ce que les productions culturelles diffusées dans le pays respectent les valeurs et les principes en vigueur.

Le ministre de la Culture a souligné que le comité aurait la possibilité de solliciter l’expertise de personnes dont les compétences seraient jugées utiles. Cette approche inclusive vise à garantir une prise de décision équilibrée et éclairée, en s’appuyant sur l’avis d’experts spécialisés dans divers domaines pertinents.

Il convient de rappeler que cette initiative s’inscrit dans la continuité des mesures prises il y a quelques semaines par le ministère de la Culture, en partenariat avec la Fédération Togolaise de Musique (FTM), pour lutter contre la prolifération des obscénités dans les productions culturelles du pays. Ces mesures visent à préserver les valeurs culturelles et morales de la société togolaise tout en encourageant la créativité artistique et le développement de l’industrie culturelle.

Le gouvernement togolais est résolu à promouvoir un environnement culturel sain et respectueux des bonnes mœurs, tout en préservant la diversité artistique et en encourageant les talents locaux. Le nouveau comité de surveillance et de censure des spectacles jouera un rôle clé dans la réalisation de cet objectif, en garantissant que les spectacles et les œuvres diffusés dans le pays respectent les normes culturelles et éthiques établies.

- Publicité -spot_img

De la même catégorie

Dernier article

Translate »