Port de masque à Lomé : Un policier gifle une dame et la guerre déclenche

0
78

Le point chaud de la soirée de jeudi dans la commune du Golfe 7 serait sans doute le quartier Wonyomé Madi+. Et pour cause rapporte togobreakingnews, un élément de force anti-pandémie Covid-19 a asséné une gifle à une dame pour défaut de port de masque.

Si les bavures policières ont connu un accalmie depuis la levée du couvre feu, le mal n’est pas encore totalement guéri. En lieu et place des amendes, les policiers se permettent de gifler les contrevenants des mesures de riposte au covid-19.

Il ressort des faits qu’une dame à bord de sa moto a manqué de porter sa bavette. Le confrère précité révèle que la dame a été interpellée par des agents de la FOSAP. Après les civilités, il s’est avéré que la contrevenante à commencer par s’expliquer quand un agent est venu lui retirer la clé de la moto.

N’ayant pas apprécié cet acte, elle s’est offusquée. Pour elle, le soldat n’a aucun droit de retirer la clé de la moto lui appartement. Le policier furieux, a infliger une gifle communément appelé un racler à la dame. La situation tourne au vinaigre. A en croire les témoins de la scène, la gifle appliquée par le policier a bien retenti avec un son clair. La foule s’agglutine bloquant ainsi la voix pendant plus d’une demi heure.

Les témoins tout comme la dame n’ont pas du tout apprécié l’attitude surdouée du policier. La tension était donc au paroxysme. Le quartier aux côtés de la femme contre le policier, qui au lieu de gifler, aurait du sanctionner la dame d’une amende et limiter les dégâts. Il a fallut l’intervention diplomatique d’un officier supérieur de police pour dénouer la crise de la soirée. Sans doute aucun, la crise sanitaire du coronavirus est source d’autres crises.