27.1 C
Lomé
jeudi, mai 30, 2024

Première session ordinaire de l’année ouverte à l’Assemblée nationale

Du même auteur

Les députés ont entamé ce mardi 7 mars la première session ordinaire de l’année 2023 au siège de l’Assemblée nationale à Lomé. L’événement a réuni des membres du gouvernement ainsi que des personnalités influentes. La représentation nationale s’engage à travailler durant les quatre prochains mois sur plusieurs dossiers, notamment les 24 projets de loi déposés sur la table du bureau de l’Assemblée nationale par le gouvernement.

Cette année, la première session ordinaire a été ouverte aux étudiants. Si par le passé, la représentation nationale s’est intéressée à la problématique de l’éducation de qualité, à la promotion de la consommation locale et à la valorisation des collectivités locales, cette année, elle se concentrera sur l’agriculture. Selon la présidente de l’institution, Yawa Tsègan, « Aujourd’hui, nous faisons le choix de nous intéresser à la question de la transformation structurelle de notre agriculture ».

Rappelons que l’année dernière, l’Assemblée nationale a adopté un total de 36 lois, avec 13 lois votées lors de la première session et 23 lors de la seconde. Cette année, les députés se mobiliseront pour faire face aux défis qui se posent à l’agriculture togolaise et pour atteindre l’objectif de la transformation structurelle de cette filière.

Cette rentrée parlementaire est donc très attendue et revêt une importance particulière pour l’avenir du Togo. Les députés devront travailler en étroite collaboration avec le gouvernement et les différents acteurs du secteur de l’agriculture afin de trouver des solutions durables et efficaces aux problèmes qui se posent. Cette première session ordinaire de l’année 2023 promet d’être riche en échanges et en propositions.

- Publicité -spot_img

De la même catégorie

Dernier article

Translate »