Un pôle industriel en phase de matérialisation à Adétikopé

0
193

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, le Togo ne compte pas suspendre sa politique du développement définit dans le PND. L’axe 2 du PND à savoir la construction de la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) entre dans sa phase concrète de matérialisation. Le coup d’envoi des travaux de construction de cette infrastructure a été donné ce mardi 25 août.

« Cette plateforme va permettre d’industrialiser de nombreux secteurs d’activité togolais, à l’instar du secteur agricole (coton, anacarde, soja, riz, sésame, notamment) en créant des rouages performants qui permettront la transformation locale des matières premières et ainsi l’exportation de produits manufacturés qui généreront d’importants revenus pour le pays », estime l’entreprise Arise IIP, qui a déjà développé des projets similaires dans d’autres pays.

De quoi il s’agit concrètement?
De façon claire, la PIA se donne pour défis de créer au moins 35000 emplois directes et indirects d’ici quelques mois. Le projet offrira un cadre propice à l’implantation d’usines en vue de la transformation des produits locaux.

L’architecture se tiendra sur une superficie de 400 hectares. Elle comportera un parking d’une capacité de plusieurs centaines de camions, un parc pour le stockage de conteneurs, un entrepôt pour charger, décharger et transférer les conteneurs, une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières, une zone dédiée aux autres activités logistiques, ainsi que des routes et des emprises routières.

Par ailleurs, l’infrastructure comportera des services communs (poste de police, caserne de pompiers, centre médical, commerces, etc.) et un service à guichet regroupant tous les services et agences requis (enregistrement des sociétés, fisc, douanes, immigration, etc.) à disposition des investisseurs et opérateurs économiques.

Le coût des travaux est s’élève à plus de 130 milliards FCFA (soit 200 millions d’euros). La première phase de la plateforme sera livrée à partir de janvier 2021. Rappelons que les travaux seront réalisés par Arise IIP, une joint-venture entre Africa Finance Corporation et Olam International Ltd, spécialisée dans le développement de parcs industriels à haute valeur ajoutée.