Yawa Djigbodi Tsegan salut les progrès réalisés par le Fonds français Muskoka au Togo

0
33

La présidente de l’assemblée Nationale Yawa Djigbodi Tsegan a échangé ce jeudi 28 janvier 2021 au siège du parlement , à Lomé avec l’ambassadrice de France au Togo, Jocelyne Caballero, du coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo, Damien Mama, des représentants des agences onusiennes au Togo.


La rencontre s’inscrit dans le cadre du Fonds Français MUSKOKA mis en œuvre au Togo depuis fin 2011 par le ministère de la santé, avec l’appui de l’OMS, l’ONU femme, l’UNFPA et l’UNICEF.


D’après le bilan, le Fonds français Muskoka a participé, en 10 ans, à la baisse de la mortalité materno-infantile au Togo.
MUSKOKA (FFM) Il a pour objectif de garantir l’accès des adolescents et en particulier des adolescents aux droits et à la santé sexuelle et reproductive, améliorer la nutrition et promouvoir l’autonomisation des femmes grâce à la mise en œuvre d’intervention intersectorielles à haut impact, dans le cadre de la continuité des soins.


« La mise en œuvre du fonds français MUSKOKA est l’illustration d’un cadre de partenariat novateur entre la coopération française et le Système des Nations Unies à savoir l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’ONU femme et le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA). Le contexte particulier de la pandémie à Coronavirus exacerbe les défis existant en matière de santé. En effet, la pandémie de la Covid-19 apparaît comme un multiplicateur de défis qui compromet véritablement les efforts déjà engagés. C’est pourquoi, des cadres de partenariat multi-acteurs à l’instar du fonds Muskoka sont plus que nécessaires de nos jours pour renforcer la résilience de nos populations. Depuis quelques années, notre pays le Togo a fait de la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et de l’adolescent, ainsi que de la nutrition ses priorités. C’est pourquoi le gouvernement, en s’inscrivant dans la vision du Président de la République : « aucune femme ne doit mourir en donnant la vie », met tout en œuvre pour améliorer davantage l’accès des populations aux soins de santé », a affirmé Chantal Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.