Le Togo bénéficiera bientôt d’une aide de la Chine pour l’installation de forages à motricité humaine dans plusieurs localités de la région des Plateaux. La signature du rapport de l’étude technique de faisabilité a eu lieu le mardi 25 avril à Lomé entre le ministère de l’Eau et de l’Hydraulique villageoise et l’ambassade de Chine au Togo. Cette initiative s’inscrit dans la feuille de route 2020-2025 qui vise à porter à 85% le taux d’accès à l’eau au niveau national et à 95% en milieu rural.

Le projet, qui a reçu l’appui de l’Empire du Milieu, permettra de renforcer l’accès à l’eau dans la région des Plateaux au profit des populations. Pour Bolidja Tiem, ministre de l’Eau, cette infrastructure contribuera de manière substantielle à améliorer l’accès à l’eau potable au Togo.

Selon l’ambassadeur de Chine au Togo, Chao Weidong, cette initiative renforce les liens de coopération entre les deux pays dans le domaine social. Si les résultats de cette première étape sont concluants, le projet sera étendu à d’autres régions.

Le Togo a également bénéficié d’un financement de 60 milliards FCFA de la Banque mondiale il y a deux semaines pour améliorer l’accès à l’eau potable et les services d’assainissement dans le Grand Lomé. Plusieurs chantiers sont en cours dans le pays pour accélérer la politique d’amélioration de l’accès à l’eau et de l’assainissement, témoignant de la volonté des autorités togolaises de favoriser le développement social et économique du pays.