Les Agents de la santé public et du privé montent au créneau

0
62
Les Agents de la santé public et du privé montent au créneau
Photo d'illustration

Les agents de santé du public et du privé entament une mobilisation contre Prof Moustapha Mijiyawa, ministre togolais de la santé, de l’hygiène publique. Lundi, une assemblée générale synchronisée dans 31 hôpitaux a été organisée dans ce sens.
Cette mobilisation fait suite à la dernière sortie médiatique des différents syndicats qui annonçaient une révolte de bon sens.

Selon eux, le gouvernement semble faire le dilatoire par rapport à leurs revendications. Ces hommes et femmes qui ont la santé des Togolais entre leurs mains exigent un certain nombre de choses, à savoir le recrutement d’agents de santé avant la fin de l’année en cours pour combler le grand écart, l’octroi d’une prime spéciale ‘Covid-19’. Le clou, c’est le problème de statut particulier sur la table depuis plusieurs années.


« Depuis le 27 octobre 2020 nous avons rencontré notre ministre de tutelle et monsieur Bawara. Nous avons discuté des difficultés du personnel de la santé. A notre grande surprise, au lendemain de notre rencontre au Conseil des ministres, même dans les divers, notre sujet n’a pas été évoqué », a relevé Tchamouza Ouro Gneni, Secrétaire général adjoint du Syndicat national du personnel de la santé au Togo (SYNPERSANTO) au CHU Campus à Lomé.


Pour le pont focal du Synphot à Agou , Cette une lutte doit continuer si les satisfactions ne seront pas au rendez-vous, nous prendrons toutes les dispositions pour attirer l’attention du gouvernement sur nos réclamations, et au pire des cas nous n’excluons pas la grève .


Selon les agents, ce mouvement d’humeur va se poursuivre jusqu’à ce que les revendications énoncées soient satisfaites. Notamment le recrutement des agents de santé avant la fin de l’année en cours, l’octroi d’une prime spéciale Covid-19 et le statut particulier dont le 1er draft a été élaboré il y a 10 ans.