30.1 C
Lomé
lundi, juin 24, 2024

Réformes majeures à venir dans les secteurs des hydrocarbures et des mines au Togo

Du même auteur

Lomé, le 12 octobre 2023 – Dans une annonce significative pour le secteur économique du Togo, la ministre en charge des hydrocarbures et des mines, Mila Aziable, a présenté lors du conseil des ministres du mercredi 11 octobre une série de réformes majeures qui se profilent à l’horizon. Ces réformes visent à améliorer la réglementation et à promouvoir une exploitation plus responsable de ces ressources essentielles.

Pour un secteur des hydrocarbures plus transparent et efficient

Le secteur des hydrocarbures est au cœur de l’économie togolaise, contribuant de manière significative à la croissance nationale. Afin de consolider cette position, le gouvernement a décidé de procéder à une mise à jour du cadre réglementaire et législatif qui régit le secteur. Cette révision vise à simplifier les procédures administratives et à renforcer la transparence dans les activités liées aux hydrocarbures.

Parmi les réformes les plus notables, mentionnons l’élaboration d’un plan national d’implantation des stations-service. Mila Aziable a expliqué que cette mesure était destinée à garantir une « répartition harmonieuse » des stations-service sur l’ensemble du territoire. Actuellement, une dizaine de compagnies opèrent sur le marché togolais, et ce plan permettra d’optimiser leur présence et de satisfaire les besoins en carburant de manière plus équilibrée.

Des mesures pour un secteur minier durable et éthique

Le secteur minier, tout comme les hydrocarbures, est un pilier essentiel de l’économie togolaise. Cependant, les répercussions environnementales et sociales de l’exploitation minière nécessitent une réforme urgente. Les mesures proposées visent à remédier à l’impact négatif de l’exploitation des carrières sur l’environnement et sur le cadre de vie des communautés locales.

L’une des principales réformes consistera à impliquer davantage les autorités locales dans le processus d’attribution des permis d’exploitation. Cette approche favorisera une meilleure prise en compte des préoccupations des communautés locales et contribuera à une exploitation plus responsable et durable des ressources minières du pays.

En outre, le gouvernement togolais renforcera ses efforts pour prévenir et dissuader les exploitations minières illégales qui nuisent non seulement à l’économie nationale mais aussi à l’environnement. La mise en œuvre de ces réformes aidera le Togo à promouvoir une gestion plus responsable de ses ressources naturelles tout en renforçant la durabilité des secteurs des hydrocarbures et des mines.

Ces réformes marquent un pas significatif vers une économie togolaise plus transparente, efficiente et respectueuse de l’environnement, tout en contribuant à la prospérité du pays et au bien-être de ses citoyens. Le gouvernement s’engage à travailler en collaboration avec les acteurs du secteur pour mettre en œuvre ces réformes de manière efficace et éthique, faisant du Togo un modèle pour la gestion des ressources naturelles en Afrique de l’Ouest.

- Publicité -spot_img

De la même catégorie

Dernier article

Translate »