Stockage illicite d’essence : Une fille calcinée, Yark lève le ton

0
125
Stockage illicite d'essence : Une fille calcinée, Yark lève le ton

Le stockage illicite des produits pétroliers frelatés, un commerce non autorisé au Togo mais pourtant, très bien accessible aux bords des rues de Lomé la capitale. Ces produits en cause, ont entraîné deux graves incendies le 29 mai dernier à Lomé (Agoè) et 31 mai à Dapaong (Tingban), occasionnant des dégâts humains et matériels importants. Le ministre Yark Damhane réagit et met en garde les contrevenants.

En l’espèce, une fille innocente de 3 ans a été complètement calcinée dans l’incendie de Lomé-Agoè et fait trois blessés, avant de ravager une villa inachevée. A Dapaong dans le quartier Tingban, les articles d’une boutique d’alimentation générale sont partis en fumée. Le stockage illicite d’essence frelatée a été à l’origine donc de ces incendies.

Face au danger, le ministre de la sécurité et de la protection civile le Général Yark Damhane réagit. Il a martelé que le trafic de carburant frelaté « reste strictement interdit ». Ensuite il a incité les usagers de la route « à s’approvisionner dans les stations-services, surtout que le gouvernement fait un grand effort de revoir à la baisse les prix à la pompe des produits pétroliers en fonction du cours du brut à l’international ».

Le Général Yark avant de présenter les condoléances du Gouvernement aux sinistrés, il a une fois encore rappeler aux populations que le stockage de produits pétroliers dans les maisons d’habitation et autres lieux inappropriés demeure un danger. Comme le ministre Yark à l’habitudes de le dire, les contrevenants à ce commerce illicite «répondront de leurs actes».